Blog Design Graphique – Florian Pioli

Quelle est la place des mathématiques dans le design graphique et la communication visuelle ?

Cinq années d’études en arts appliqués, dont quatre consacrées au design graphique et à la communication visuelle m’ont permis de prendre la décision de formaliser et mettre en lumière la sensation d’une place importante et incontournable des mathématiques dans le domaine du design.

Plusieurs raisons m’ont amené à me questionner sur la place des mathématiques dans le design graphique et donc à en faire l’objet de mon mémoire.

Mes études de design graphique, débutées en 2014, me permettent de centrer cette logique formelle, cette façon de penser transmise par mes parents, en m’interrogeant alors sur la place des mathématiques, dans un sens large, dans le domaine du design graphique et de la communication visuelle.
Le questionnement sur la place des mathématiques dans le design graphique est inspiré par l’envie de savoir ce qui se cache derrière les créations graphiques les plus connues, comme les logos de grandes entreprises telles qu’Apple, Coca- Cola Company et tant d’autres, ces visuels dont nous sommes tous capables de se faire une visualisation mentale plutôt fidèle. Ces visuels ont-ils été créés entièrement de manière libre, ou ont-ils fait appel à des systèmes mathématiques, aux outils mathématiques de construction géométrique ? Qu’est-ce qui fait qu’un visuel graphique est une réussite, et que l’on dit que la composition fonctionne ? Est-ce que le processus créatif est en fait une structure implémentée dans les structures cognitives humaines, et que par conséquent le processus créatif est une sorte de boucle infinie de création applicable à tous les domaines ?
Ces questionnements sont issus d’un constat personnel sur le design graphique et la communication visuelle ainsi que de l’apparente et actuelle surabondance des données de communication et d’information, utiles et utilisées par de grandes entreprises comme la SNCF qui a, par exemple, conduit des travaux exploratoires au sujet de la visualisation de leurs données de mobilités, ou encore les nombreuses données personnelles récoltées par les réseaux sociaux telle que la compagnie Facebook de l’incontournable Mark Zuckerberg, PDG et créateur de ce réseau social emblématique. Le mois d’avril 2018 a révélé le travail d’adaptation qui reste encore à réaliser pour protéger et sécuriser ce type de données sensibles, puisque près de 3 milliards de données utilisateurs de Facebook ont été involontairement dévoilées. Actuellement ces données ne sont plus traitées par l’Homme seul, mais par l’intermédiaire de l’outil numérique, de logiciels, de programmes qui permettent sans doute de mieux gérer la data. Pour cela, différents langages de programmations sont utilisés, des langages dynamiques, qui engendrent des interactions entre la machine et l’être humain.
Parler des mathématiques, du design graphique et de la communication visuelle dans son ensemble sans donner de structure de réfléxion est impossible. C’est pourquoi nous développerons le sujet sur la structure de pensée suivante :

• Nous verrons d’abord les règles mathématiques historiques de composition graphique, dans l’objectif de pouvoir analyser ce qui se fait déjà en terme de mathématique et de design.

• Ensuite, nous parlerons des outils du designer au service du besoin actuel que nous pose la gestion de données. • Puis nous verrons comment utiliser le langage (notamment programmatique) pour enrichir un processus créatif.

Si cet article vous a été utile, n’oubliez pas de le partager sur vos réseaux sociaux, de le commenter si vous avez des questions ! Également, pour ne pas passer à coté du prochain article, abonnez-vous à la newsletter !

Quelle est la place des mathématiques dans le design graphique et la communication visuelle ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share via
Copy link
Powered by Social Snap